Lucie Décosse: La Guerrière

0

Lucie est née le 06 août 1981 à Chaumont dans la Haute-Marne d’une mère guyanaise et d’un père Haut-marnais. Elle est une ancienne grande championne de judoka française en retraite.

Lucie débute le judo à l’âge de 6 ans dans le dojo d’Ecouen (Val d’Osie). Dans le Dojo, c’était jeux, loisir et détente.
A ses 13 ans, accompagnés de ses trois sœurs, ses parents décident de partir vivre à Kourou (Guyane Française).

luciedecossekourou

Licenciée dans le Club Spatial de Guy Pina à Kourou, la judoka obtient son premier titre de championne de Guyane à 14ans. Suite à cette victoire, elle et trois autres judokas partent à Paris pour représenter le département d’outre-mer aux championnats de France 3e division. A l’issue du championnat, elle est la seule à ramener une médaille de bronze.

A 16 ans, La judoka quitte Kourou pour rejoindre le pôle d’Orléans, la ville phare du judo à l’époque. Dès sa première sortie, elle remporte le championnat de France cadette.

En 1999 Lucie remporte son premier titre national de France en junior puis participe aux Jeux olympiques de la Jeunesse mondiale où elle décroche une médaille de bronze.

En 2000, elle participe au tournoi mondial junior à Nabeul en Tunisie. Lucie remporte la médaille d’or dans sa catégorie en battant la japonaise Ayumi Tanimoto qu’elle retrouvera plus tard dans sa carrière. La même année, avec l’équipe de France elle remporte le titre européen par équipe. Elle gagne le tournoi de Paris en 2001.Lucie gagne en 2002 à Maribor son premier titre européen individuel.

Elle a un palmarès impressionnant, voici quelques un de ces titres entre 2004 et 2012 : elle est championne d’Europe, championne du monde au Caire (Egypte) et à Tokyo, championne du tournoi de Paris, vice championne aux jeux olympiques de Beijing (2008) et médaillée d’or aux Jeux Olympiques en 2012.

lucie decosseolympique

Après cette fameuse victoire, elle devient la meilleure judokate française de l’histoire voire une légende vivante du judo.
La judokate est faite chevalier de la Légion d’Honneur le 1er janvier 2012.Lucie est élue en 2012 deuxième championne des champions Français.
Elle met un terme à sa carrière sportive le 30 août 2013.
Lucie fait une tournée mondiale pour animer des stages d’entrainements dans les différents clubs.
Elle écrit un livre « Je suis restée debout » qui est paru en août 2015.

51RFRXRhOjL._SX307_BO1,204,203,200_

Amoureuse de son département, elle participe au projet « Guyane base avancée 2014-2016 », groupement d’intérêt public présidé par Bernard Lama qui a pour but de construire des équipements sportifs susceptibles d’accueillir les équipes de France avant la Coupe du monde de football de 2014 au Brésil et les Jeux olympiques d’été de 2016 de Rio.
En 2014, a lieu à Matoury l’inauguration de la Maison des Arts Martiaux en présence de Lucie qui donne son nom au bâtiment. Un geste apprécié par la Région Guyane.

mam1

Lucie est l’ambassadrice WWF pour la lutte contre l’orpaillage illégal et la préservation du jaguar.
Actuellement, Lucie vit toujours de sa passion en entrainant l’équipe de France cadette.

Fier d’être Guyanais et vous ?!

Comments

comments

Leave A Reply

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com